Comment assurer
le covoiturage ?

Yoann, 25 ans - 14/05/2016 - 18h32
Je rentre à Nantes tous les week-ends. Je fais du covoiturage pour partager mes frais. On m’a dit qu’il me fallait une assurance pour ça, c’est vrai ?
Thierry, expert assurances - 14/05/2016 - 18h56
Tout dépend de votre assureur. Il peut y avoir des surcoûts. Par exemple vous pouvez avoir l’obligation de déclarer vos covoiturages et les conducteurs avec lesquels vous vous relayez au volant. Vos garanties peuvent aussi être réduites ou votre franchise augmentée. Dans le pire des cas, vous risquez un refus d’assurance en cas d’incident.
Yoann, 25 ans - 14/05/2016 - 18h59
J’ai un ami qui est tombé en panne une heure après le départ, sa voiture a été remorquée mais il a dû abandonner ses covoiturés au bord de la route. Pas sympa et en plus, il a dû rembourser tout le monde. Je ne voudrais pas que ça m’arrive…
Thierry, expert assurances - 14/05/2016 - 19h02
Rassurez-vous, il y a des assurances qui couvrent tout cela sans surcoût et sans formalité. Ça vous intéresse ?
A la MAIF, le covoiturage est garanti, même si vous êtes assuré au tiers. Vous pouvez vous relayer au volant, sans surcoût et sans déclaration préalable. De quoi covoiturer sans stress.

4 bonnes raisons de choisir la MAIF

Le + digital
Une simulation de tarif instantanée en indiquant le numéro de plaque d’immatriculation.
Le + communauté
Le covoiturage est couvert,
sans supplément.
Le + confiance
La voiture prêtée occasionnellement à un ami est assurée sans surplus ni déclaration préalable.
Le + budget
Une option « panne 0km » à 19€/an dès la formule éco.

Crédits photos : @ Wavebreakmedia iStock – Vincent Moncorge MAIF – DDB-Biig